Le changement de fil dans un tissage peyote (par exemple)

C’est vrai, ça… Comment change t-on le fil en cours de tissage ?

Parce qu’en somme, un fil, c’est L’OUTIL de tissage par excellence pour qui tisse des perles. On n’y pense pas tout de suite, concentrées que nous sommes sur les perles. En plus, plus elles sont petites et plus nous nous concentrons. Mais il arrive toujours ce moment fatidique où vous devrez changer votre fil. La plupart du temps, on se dit qu’on a le temps, et qu’on aura bien assez de fil pour finir ce que l’on a à faire mais non… Ce ne sera pas un fil assez long pour bien prévoir son changement.

Ce fil, en effet, ce petit fil, on ne doit pas le voir, on ne doit pas le sentir, on ne doit pas faire de boules avec… C’est un exigence de tisseuses partagées par les tisseuses. On cache son fil le plus possible. Moins on le voit et plus l’ouvrage nous apparait magique et d’une finition extraordinaire.

ET DONC : il est entendu qu’il est interdit de BRULER son fil. Sinon, ça fait une petite boule noire, c’est vilain et ça enlève le coté bijou parfait ! C’est dommage, quand on a passé plusieurs jours pour enfiler toutes ces perles, se rendre compte que les petites boules de fil brulé se voient un peu trop…

Perdre son fil dans le tissage

Voilà, il est là le secret : on commence par perdre son fil en phase terminale dans son tissage, on le cache dans les perles (Miyuki). Puis, on redémarre : on se met un peu loin et on se replace là où on s’est arrêté. Pourquoi cela est-il si facile ? Parce que les perles Miyuki, celle que nous recommandons d’utiliser chez Scarabosse, permettent de passer jusqu’à cinq fois dans le trou de la perle (Miyuki Delicas 11/0 par exemple). On a donc de quoi tisser et on n’a pas à craindre de casser ses perles.

Pour savoir comment on fait : on regarde le tuto…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.